Jean Roudaut

Jean Roudaut : essayiste et romancier, né à Morlaix le 1er juin 1929. Agrégé de lettres, il a été professeur de littérature française. Il a enseigné, entre autres, dans les universités de Salonique, de Pise, de Fribourg. 

Après avoir écrit l’un des premiers livres sur Butor (Michel Butor ou le Livre futur, 1964), des romans (Les Prisons, 1974) et des récits (La Chambre, 1968), Roudaut s’est imposé comme un spécialiste des rapports entre littérature et peinture avec Une Ombre au tableau (1988) et Le Bien des aveugles (1992). Ses essais sur Les villes imaginaires dans la littérature française : Les Douze Portes (1990), sur l’évocation des bibliothèques dans la littérature et la peinture : Les Dents de Bérénice (1996), et sur l’écrivain Louis-René des Forêts (1995) font autorité.