Arnold Daghani

Arnold Daghani, né Arnold Korn le 22 février 1909, à Suczawa en Bucovine (empire austro-hongrois – aujourd’hui Suceava en Roumanie) d’un couple de Juifs germanophones, est un artiste peintre. Le 27 juin 1940, il épouse Anisoara Rabinovici à Bucarest. Vivant à Czernowitz, les Daghani sont déportés le 7 juin 1942 vers la Transnistrie puis à Ladyjin, près du fleuve Boug. Ils y sont raflés le 18 août et conduits par la SS dans le camp de Mikhaïlovka en Ukraine. Les Daghani restent un an à Mikhaïlovka, puis parviennent à s’échapper avant que le camp ne soit liquidé par les nazis. Après la libération du ghetto de Berchad où ils ont trouvé refuge, les Daghani se rendent à Bucarest, où ils sont restés de mars 1944 à décembre 1958. C’est là que Daghani a réussi à publier, en 1947, son Journal de camp, sous le titre Groapa este in livada de višini (La tombe est dans la cerisaie). En décembre 1958, les Daghani obtiennent enfin l’autorisation de quitter la Roumanie. Ils ont ensuite vécu en Israël, en Suisse, en France et en Angleterre où Arnold Daghani est mort le 6 avril 1985 à Hove (près de Brighton) huit mois après sa femme.