Nous devrions peut-être nous engager dans la moindre marche avec
un esprit d’éternelle aventure sans retour – prêts à renvoyer nos cœurs embaumés comme des reliques vers nos royaumes affligés.

Henry David Thoreau


Gustave Roud : Entretiens

Je vous écris d’un pays lointain

Claude Louis-Combet : Invités de la Nuit

La Belle Saison

Correspondance Georges Perros - Henri Thomas

ceux-là qu’on maudit — Mary-Laure Zoss

Dans le temps — Jean Roudaut

« Faisez pas les cons ! » — Henri Droguet

Ma Judéité — Günther Anders

« L’art n’efface pas la perte. Il lui répond » — Jean-Paul Michel

Les Sentiments du voyageur — Pierre Girard

Le ciel est un grand timide — Thierry Laget

SUMAYMANA — Regina Celia Colônia

Au fond de la couche gazeuse — Baudouin de Bodinat

Mettre en forme et composer le projet d’architecture — Jacques Fredet

Le dernier Varlamis — Thanassis Valtinos

Contre-courant — Thanassis Valtinos

Un désir d’arbres dans les mots — Alexandre Hollan & James Sacré

J’y suis, j’y suis toujours — Lionel Bourg

L’homme sans monde — Günther Anders

Sténogrammes philosophiques — Günther Anders

Guide Bleu — Patrick McGuiness

Blue Birds Corner — Thierry Bouchard

« Nul encore n’a dit » — W.G. Sebald / Peter Tripp

Victor-Marie, Comte Hugo — Charles Péguy

La Violence : oui ou non — Günther Anders

Ma route est d’un pays où vivre me déchire… — Serge Airoldi

Eugène Atget, Poète matérialiste — Baudouin de Bodinat

Arséni Tarkovski — L’avenir seul

Sculptures sans abris - Essai sur Rodin — Günther Anders

Du flou sur les causes — Marlène Soreda

À des années lumières — Marcel Cohen

Rembrandt et les Amazones — Salah Stétié

« Car les grandes villes, Seigneur... » — Inigo de Satrùstegui

Une rose pour Wâdi Rum — Salah Stétié / Gilles du Bouchet

Écrire c’était vivre, survivre
JPEG - 3.5 ko
Lointain prochain — Fernand Deligny

L’Obsolescence de l’homme, TOME II — Günther Anders

La pointe du Raz dans quelques uns de ses états — Georges Perros

comme l’eau, le miroir changeant — Serge Airoldi

Deux écrivains français — Pierre Bergounioux

Gustave Roud — Le repos du cavalier

Serge Airoldi


SERGE AIROLDI

Serge Airoldi vit et travaille à Dax.

Il est né à Auch, dans le Gers, en 1966. Après des études de lettres, de droit, de sciences politiques, il devient journaliste au quotidien Sud Ouest en 1993 où il travaille jusqu’en 2008. Pendant cinq ans, il y a tenu une chronique littéraire mensuelle. Il est aujourd’hui directeur artistique des Rencontres à Lire, le salon du livre de Dax et collabore à la revue bordelaise Le Festin ainsi qu’à la revue littéraire Le Matricule des Anges. Depuis le premier numéro, en 2005, il écrit dans la revue Fario.

Serge Airoldi a notamment publié Le Veilleur de Matera (La Fosse aux Ours, 2006), Les Chevaux (La Fosse aux Ours, 2004).
Son prochain livre est à paraître aux éditions Cheyne en 2011.

Il a également participé à deux ouvrages collectifs Aquitaine, Québec, je me souviens (Le Castor Astral, 2008), un livre publié à l’occasion du 400è anniversaire de la fondation de la ville de Québec, qui salue les liens entretenus depuis longtemps entre l’Aquitaine et le Québec et Lumières du Sud-Ouest (Le Festin, 2010) pour les vingt ans de la revue bordelaise aux côtés d’écrivains tels que Roland Barthes, Bruce Bégout, Laurent Mauvignier, Marie Cosnay, Jean-Marie Laclavetine, Francis Marmande, Claude Bourgeyx, Michel Ohl, Frédéric Léal ou Annelise Roux...

A l’occasion des vingt ans du festival Arte Flamenco de Mont-de-Marsan en 2008, Serge Airoldi a publié aux éditions Gaïa, Arte flamenco - Regards croisés avec l’écrivain sévillan Juan José Téllez Rubio.

Serge Airoldi a aussi participé à des catalogues d’artistes tels que Aitor Mendizabal, Danielle Justes, Elke Daemmerich et Lydie Arickx aux côtés d’écrivains tels que Marcel Moreau et Charles Juliet.