Sur "L’art n’efface pas la perte, il lui répond" de Jean-Paul Michel

Le Matricule des anges N° 180 Décembre 2016