Sur la guerre civile : Contre-courant de Thanassis Valtinos

François Boddaert


Né en 1932, Thanassis Valtinos est l’un des prosateurs les plus réputés de Grèce ; plusieurs livres de cet auteur ont été traduits en français (Actes Sud, Finitude, Fario), notamment par Gilles Ortlieb qui signe la traduction et la préface de Contre-courant.
Préface où il est précisé que « Le livre que voici, au prétexte d’une longue conversation à bâtons rompus avec une jeune universitaire venue interroger l’auteur sur l’un de ses précédents ouvrages, Accoutumance à la nicotine, revient sur le détail de ces années capitales, déterminantes pour la trajectoire d’une vie et, accessoirement, d’une nation. » Le décor est alors planté, qui va voir un garçon à peine sorti de l’enfance plongé dans les drames de la guerre de libération que suit, de 1946 à 1949, la terrible guerre civile qui ensanglantera la Grèce ; elle opposera la Résistance historique au nazisme (l’EAM-ELAS majoritairement communiste et proche de Tito), aux troupes royalistes soutenues dans les Anglo-américains. Dans ce chaos, le jeune Valtinos fait comme il peut l’apprentissage de la vie !

Lire la suite dans la revue Secousse : http://revue-secousse.fr/Secousse-20/Notes-lecture/Sks20-Boddaert-Valtinos.pdf